Atelier Christian Gouel

Fabricant et Restaurateur de Maquettes

Arts Mécaniques

FR       EN

Moteur BUGATTI Type 35B/C

Ce moteur est sans aucun doute une référence esthétique absolue. Si la voiture qu’il équipait est devenu l’archétype de la voiture de course des années vingt, ce moteur est sans doute celui qui a fait passer dans l’inconscient collectif le fait que tous les moteurs Bugatti sont des parallélépipèdes en aluminium bouchonné ! Bien sûr, comme tous les clichés, ceci n’est ni complètement vrai, ni complètement faux. Le plus remarquable n’est pas le bouchonnage, qui n’est qu’un décor bien souvent réalisé par des restaurateurs en mal d’inspiration, mais l’ensemble de la conception de ce moteur, qui est la parfaite synthèse de ce qu’est une Bugatti. C’est en effet un mélange de solutions technique extrêmement complexes, liées et assemblées avec un soin et une maîtrise absolue. Tout, dans ce moteur, est remarquable, soit par la créativité de son auteur, soit par la qualité de fabrication, soit par son esthétique. C’est sans aucun doute un « must ».






  • Echelle: 1/5ème
  • Thème: Mécanique
  • Modèle: Pièce Unique sur commande

A sujet exceptionnel, traitement exceptionnel. Nous aimons les challenges, et lorsque un client nous met au défi… Le cahier des charges est très simple : reproduire un moteur type 35B en traitant chaque pièce de l’original strictement à l’échelle, en n’en oubliant aucune. Lorsque l’on part d’une idée simple, le résultat est toujours extrêmement compliqué. La réalisation de ce moteur n’a pas échappé à cette règle. Il a fallu tout d’abord trouver les roulements. Les « double rangée de bille » n’existent plus… Il a fallu trouver des « simple » dont le rapport diamètre extérieur/diamètre intérieur était conforme à nos calculs, et dont la largeur soit, elle aussi, dans le rapport. C’est ce qui a déterminé l’échelle : le 1/5ème. Le bloc, et toutes les pièces de fonderie ont été réalisées en laiton mécano-soudé, pour éviter les problèmes de rétreint. L’ensemble représente environ 1500 pièces, toutes usinées par nos soins, sans compter la boulonnerie…Pour l’anecdote, le vilebrequin a été taillé au tour, dans la masse. Il pèse 600g, la barre nécessaire, elle, pesait 5kg !


Création intégralement conçue et fabriquée en France dans notre atelier d'art.